Lance toi

Tiff in Lyon c'est le blog
zéro déchet à Lyon mais aussi des Bons plans, des événements un peu différents, des bonnes recettes pas prise de tête, et quelques
carnets de voyages ... 

ZERO DÉCHET #1 - POURQUOI & COMMENT

ZERO DÉCHET #1 - POURQUOI & COMMENT

Dans la famille zéro déchet tu voudrais... comprendre pourquoi c'est bon pour toi, même si tu n'es pas écolo dans l'âme.

'Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.' Disait De Lavoisier. En langage zéro déchet, notre cher Antoine-Laurent traduirait ; ne plus produire de déchet, recycler, et réutiliser. C'est le crédo de la rubrique Zéro Déchet.

Pour aller plus loin, visite mes tableaux 0 DECHET sur Pinterest, tu y trouveras des idées DIY recyclage, recettes de produits cosmétiques faciles, et tout un tas de bons plans pour commencer ton aventure sans déchets.

Djokovic recycle, c'est sans déchets

Djokovic recycle, c'est sans déchets

Le zéro déchet c'est quoi exactement ?

Le zéro déchet ce n'est pas vraiment du zéro déchet. Surprise ! Ce n'est donc pas si difficile que l'on croit.

Par déchet on comprend ce qui ne se réutilise pas, ni se recycle, si se transforme. Soulageant pas vrai ? Le zéro déchet, c'est donc ce qu'il reste dans votre poubelle une fois que l'on a composté, ou upcyclé (transformé en mieux, donné une autre vie) ou trié. Par exemple, un carton d'emballage que l'on n'a pas pu éviter d'acheter sera recyclé facilement ou même transformé en guirlande de Noël. Alors, ce n'est plus un déchet. Youpi.

Pourquoi éliminer ses déchets

Question bateau, réponse qui glisse : pourquoi éliminer ses déchets ? mais parce que c'est le fléau de notre siècle, pardi. Vous avez probablement déjà vu des vidéos de tortues piégées dans des sacs plastiques, ces fameuses photos de carcasses d'oiseaux de Chris Jordan, ou encore entendu parler du '7 ème continent', 'plastic vortex' ou 'Great Garbage Patch' ; certains parlent d'un continent solide de la taille de 6 fois la France (probablement une intox, je n'ai pas trouvé de sources sûres), la piste la plus probable d'après l'article du great garbage patch étant que des particules de plastique de la taille d'un ongle de petit doigt flottent dans tout l'océan, prisonniers par les courants. Pas bon pas bon. 

Bon bref, et donc ? Hé bien tout ce plastique pollue, ça s'est sûr. Mais pour qui ne vit pas directement dans l'eau, c'est un peu le cadet de ses soucis. Mais toi qui ne vis pas dans l'eau justement, n'en as-tu pas marre de jeter tes poubelles 3 fois par semaine? 

Si je te disais qu'il est possible, oui, possible, de ne plus rien jeter du tout ? Ha mais malheur je te vois venir, "vivre dans une poubelle moi? Jamais!" Mais tu n'y es pas petit phoque, je ne te parle pas de conserver tes déchets, je te parle des les ELIMINER. 

Dis m'en plus sur le zero waste, Tiff

Dis m'en plus sur le zero waste, Tiff

Avant d'éliminer tes déchets il faudrait d'abord comprendre pourquoi le plastique n'est pas si fantastique, ni magique, ni magnifique. Bon, on l'a vu, il pollue. MERCI pour ce gros scoop. Pourtant ça se recycle, non ? (j'ai plusieurs voix dans ma tête). Mais oui, mais le plastique, c'est toxique. Toxique parce que c'est créé à base d'hydrocarbures, et ensuite parce que ça pollue quand on le brûle pour le recycler. Donc, à éviter !

Les solutions pour éliminer plastique et déchets, à Lyon et ailleurs

Tiff in Lyon ce n'est ni GreenPeace ni un site alarmiste pour te donner le cafard et te faire culpabiliser. Oh non que non, au contraire, voici des solutions pour dire adieu au plastique, aux packagings, aux inutiles de la vie quotidienne. Aujourd'hui, on apprend à se faire plaisir, à ne pas se priver, tout en restant le plus malin : on réduit sa consommation de déchets et de plastique ! Mais comment faire ? C'est très simple. Suivez De Lavoisier.

Ce charmant monsieur parlait chimie à l'époque, mais pourtant cette phrase pourrait être le crédo du gang des adeptes du Zéro Déchet.

'Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.' 
 - De Lavoisier

Voilà tout est dit, et en plus vous la connaissiez déjà cette phrase. En langage zéro déchet -ou zero waste si vous êtes bilingues- notre cher Antoine-Laurent De Lavoisier dirait ; ne plus produire de déchet, recycler, et réutiliser. 

Pour écrire cette rubrique, je me base sur deux blogs formidables qui m'ont fait beaucoup réfléchir à ma manière de consommer.

  • Il y a d'abord Lauren Singer et son site "Trash is for Tossers" (les déchets c'est pour les branleurs), qui ne produit plus de déchets tout en vivant à NY, avec style. Hé ouais. La grosse classe.  
  • L'autre magicienne du zéro déchet, c'est Bea Johnson et son site Zero Waste qui donne des tas de conseils pour se débarrasser des choses inutiles au quotidien. Elle vit à San Franciso et ne produit qu'un bocal de déchets -à 4- par an. Comme leurs sites ne sont pas en français, j'en traduis une partie. Voyez plutôt :

Bon alors bien sûr cette vidéo peut paraître extrême, les mauvaises langues diront qu'elle possède un ordinateur et un chien qui produit du buthane mais soyons honnêtes, ils sont quand même très forts.

Le but de cette rubrique est plutôt de vous guider pour mieux consommer à Lyon ou ailleurs.
On parlera dans des articles à venir de recettes maison pour se créer soi-même des produits de beauté et des produits d'entretien, avec pour commencer mon article sur le duo gagnant : bicarbonate de soude et vinaigre blanc. Vous trouvez aussi déjà des recettes maison pour bien manger. On parlera aussi consommation locale pour manger mieux à Lyon, de saison, en polluant moins. Il y aura aussi un article consacré à la réutilisation et plus particulièrement sur comment avoir du style avec 10 balles -et non pas un style à 5 balles (c'est une expression, on ne parlera pas tennis mais bien euros).

Voici donc les grands principes pour réduire ses déchets

d'après Lauren & Bea

#1 Déterminer ce que l'on peut réduire chez soi : le packaging, les produits de la maison, les achats compulsifs ?
#2 ... sans pour autant se priver des bonnes choses : on apprend à faire les choses soi-même (son yaourt, son granola du matin, ses produits d'entretien, de beauté, pourquoi pas même coudre ? ...)
#3 Connaître ses motivations : est-ce pour mieux vivre ? pour être en meilleure santé ? Pour faire des économies ? Pour protéger la planète ? Toutes les raisons sont bonnes
#4 Remplacer le plastique par des matières plus durables et naturelles (toutes les photos sont extraites du site de Lauren, Trash is for Tossers) - en investissant dans des produits de seconde main, ou des produits durables et produits dans de bonnes conditions, comme dans la box Zorro Déchet

#5 Avoir toujours un sac en toile sur vous pour vos courses, et une gourde en métal ou en verre pour boire un coup, vous éviterez les sacs et les bouteilles en plastiques - dites toujours non aux sacs plastiques et packaging superflus
#6 Garder seulement le nécessaire, c'est aussi bon pour la tête > avez-vous besoind e 5 cuillères en bois ou de 19 paires de jeans ? non. Hop, on donne, on vend !
#7 Acheter en vrac, et/ou au marché, local, et pourquoi pas bio, c'est économiser de l'argent et du temps
#8 Chiner sur le bon coin ou Emmaüs
#9 S'habiller dans des vide-dressing
#10 En parler autour de soi
parce que si l'on s'y met tous, c'est toute notre économie qui changera

Un mode de consommation qui fait du bien

Si l'on résume, voici mon crédo, dans l'idéal : 

Je mange de bons produits de producteurs près de chez moi, je ne paye pas d'intermédiaires, mes produits ont du goût, je mange de saison, je suis en bonne santé parce que mon corps a ce dont il a besoin. Je ne mets pas n'importe quoi sur ma peau et je préfère faire mes produits moi-même pour savoir ce qu'il y a dedans. Je ne consomme pas d'huile de palme ni aucun produit hydrogéné ou industriel car c'est dégueulasse (qu'on se le dise), et plein de produits chimiques, et surtout que c'est bien meilleur fait maison. J'essaye d'être la plus autonome possible en créant ce qui me fait plaisir. Je m'habille avec des vêtements chinés à des vide-dressing, qui me coûtent très peu cher et qui ne sont pas vintage. Je ne participe pas directement à l'exploitation des ouvriers textiles, et je n'ai pas de superflu dans mes placards. Je n'utilise plus de plastique et je préfère les matériaux durables comme le bois le verre ou le métal, qui polluent moins (oui, le verre pollue plus que le plastique lors du transport car il est plus lourd, mais en le réutilisant longtemps, on y gagne bien plus) et qui durent plus longtemps. Enfin, je fais des tas d'économies, en recyclant, en achetant sur le bon coin, en faisant les choses moi-même.

Pourquoi Tiff s'est lancée dans le zéro déchet à Lyon

En 2010, je compose mon premier mémoire en Marketing sur le packaging écologique et les recharges pour parfums de luxe. Mon but ? Lier design, luxe et écologie. En 2013, j'écris un nouveau mémoire cynique en Design cette fois, sur comment le tourisme de masse réduit 1000 expériences authentiques en 1 expérience standardisée. C'est avec ce blog Lyonnais, en 2014, que je réalise que je tends toujours vers la même direction ; plus près des émotions, plus loin de la standardisation.

Même si aujourd'hui tout est standardisé et que vouloir aller à contre-courant est un courant en lui même, on l'a vu avec les hippies d'hier et les hipsters d'aujourd'hui. Peu importe, ce qui compte c'est de croire en ses projets. Aujourd'hui, je souhaite partager mes convictions zéro déchet à Lyon, pour peut-être en persuader quelques-uns d'essayer. 

zéro gaspillage, c'est easy

zéro gaspillage, c'est easy

Ça vous donne envie ? tant mieux. C'est party !

RECYCLAGE ET DIY

RECYCLAGE ET DIY

DUO GAGNANT À LA MAISON

DUO GAGNANT À LA MAISON