Lance toi

Tiff in Lyon c'est le blog
zéro déchet à Lyon mais aussi des Bons plans, des événements un peu différents, des bonnes recettes pas prise de tête, et quelques
carnets de voyages ... 

HUILE DE PALME

HUILE DE PALME

Quand l'huile de palme gagne la palme

Ô déesse des sucreries, divine huile, orgie planétaire, toi qui nous donnes la bave aux lèvres et les yeux ronds, des bourrelets sur les fesses et des crêpes acidulées... quelle belle hypocrite tu fais!

"Avec un bon bol d'huile de palme pour bien commencer la journée"

"Avec un bon bol d'huile de palme pour bien commencer la journée"

Oui, oui, vous avez déjà craqué. Sur le Nutella bien sûr, mais aussi sur un bon bol de Chocapic, une bouchée de Snickers, un mélange de muesli dorés, un sablé anglais.... vous avez aussi mis des crèmes sur vos mains et du Palmolive sur vos jolis bras voire dans vos cheveux, donc vous la connaissez très bien cette mère de tous les excès, notre huile de palme bien aimée.

On dit toujours que c'est très mal de consommer de l'huile de palme,

parce que c'est mauvais pour la santé. Bon, d'abord il faudrait préciser que c'est tout de même un produit naturel, et que consommée à petites doses ce n'est pas plus mauvais qu'un morceau de beurre tous les matins (enfin, c'est mon avis). On peut lire tout un tas d'informations sur ce lien qui démêle le vrai du faux sur l'huile de palme. 

L'huile de palme, un produit naturel

L'huile de palme, un produit naturel

En gros le vrai problème mentionné dans l'article ci-dessus c'est que l'huile de palme est un ingrédient miracle qu'on a tendance à trop utiliser en industrie agroalimentaire, donc à trop ingérer chez nous sans s'en rendre compte, et qui contient trop d'acides gras qui nous font devenir obèses avec le temps (mais rappelez vous qu'en réalité notre santé importe peu; le vrai problème c'est que trop de personnes obèses coûteraient trop cher au gouvernement, mais ça, c'est un secret). 

Il faut ajouter qu'on nous dit tout et son contraire.

C'est à dire que l'Alliance Française pour une Huile de Palme durable nous explique ici que certaines plantations sont raisonnées et respectent la terre et les locaux, et que l'huile de palme c'est vraiment trop de la balle pour les orang-outans. D'ailleurs pour les bilingues Indonésien comme moi, vous saurez qu'orang-outan veut dire l'homme de la forêt.
En conclusion l'huile de palme peut être bonne pour les singes et les hommes qui peuvent vivre dignement de leurs plantations. Très bien très bien. Non mais en vrai, c'est bien, il faudrait que TOUTES les plantations d'huile de palme soient durables. Mais on en est bien loin.

On m'avait raconté tout ça avant, et puis j'en avais un peu rien à faire à vrai dire, parce que les Chocapic c'est bien trop bon. Mais ça c'était avant.

Et puis un jour je suis partie en Asie. 

J'habitais dans cette contrée lointaine qu'on appelle Singapour, Suisse Asiatique, délice moderne aux saveurs internationales roulée sous les aisselles avec un taux d'humidité quotidien de 80%. C'était vraiment sympa (d'ailleurs j'avais lancé Tiff in Singapore là bas, la grande soeur de Tiff in Lyon), sauf pendant le haze. Le haze, c'est une période indéfinissable qui arrive environ deux fois par an, pendant laquelle le ciel bleu devient gris et l'air se charge d'une odeur de gras de coco. Tiens donc, vous avez dit gras de coco? tout cela serait-il lié à l'huile de palme? Je vous le donne en mille : oui! Bravo mesdames et messieurs, vous êtes vraiment doués aux jeux de devinettes. Continuons.

Sur ces photos prises par moi-même en 2013 : sauras-tu deviner quelles photos ont été prises durant le haze?

Regarde bien, c'est facile!

Regarde bien, c'est facile!

Bravo tu as deviné, ce sont bien les deux dernières photos.

Qu'est ce qui se passe vraiment par là bas?

Les indonésiens qui cultivent les palmiers (50% de la production mondiale, dont 35% seulement sont durables d'après Wikipédia) pour les usines Indonésiennes, Malaisiennes ou Singapouriennes ont souvent recours au feu pour relancer leur production. Mais oh non, quel dommage, le feu est incontrôlable! bon, tant pis, laisse tomber, rien à foutre des orang-outans, c'est pour faire des Chocapic.
Les voisins singapouriens gueulent un bon coup pour dire "bon ho hé molo sur le destroy là, on ne peut plus respirer par ici". Mais bon, sans trop insister quand même parce qu'il ne faudrait pas que nos gentils voisins Indonésiens laissent tomber l'affaire et nos champs de palmier avec, on a des gens à goinfrer, merde! Le serpent se mord la queue, tout roule.

Dites adieux au petit 

Dites adieux au petit 

Le résultat de ces feux sauvages?

Un taux de pollution qui atteint des mille et des cents  (jusqu'à 600 PSI -ce sont les micro-particules polluantes dans l'air, sachant que la moyenne est normalement autour de 50) avec de la cendre en suspens dans l'air. Dès 300 PSI, on dépasse le niveau jugé "extrêmement dangereux pour la santé". Mais bon, c'est pour faire du Nutella. 

Notons que Singapour n'est pas Beijing et que nous avons l'habitude de voir le ciel bleu. Pour revenir à nos palmiers, il faut savoir que la majorité des Singapouriens ne sait pas que l'huile de palme flambée est à l'origine du haze. Pendant le haze, on fait des selfies avec des masques, on se taggue avec la mamie du quartier à qui l'on a sauvé la vie en lui donnant une bouteille d'eau, et l'on va vite acheter un gros pot de Nutella pour se changer les idées. C'est parfait tout ça!

Mais outre Singapour, je suis allée voir les forêts en Malaisie, reine de la palme. 

J'ai pu voir des bourgeons bourgeonner,

© Tiphaine Guillermou

© Tiphaine Guillermou

Et la luxuriante forêt vierge

© Tiphaine Guillermou

© Tiphaine Guillermou

Jusqu'à ce que tout à coup, derrière les branches :

© Tiphaine Guillermou

© Tiphaine Guillermou

La forêt, pfffuit, disparue. Sur tout un pan de montagne. Et sur celui d'après.

On coupe pour planter des palmiers, mais aussi des fermes à fraises, qui font un tabac dans la région. Des belles fermes avec des tas de serres en beau plastique. 
Les Cameron Highlands en Malaisie, puisque c'est là que j'ai pris ces photos, sont un haut lieu touristique Malais qui attirent les foules venant déguster des fruits qui poussent au frais.

On y vient pour les fraises bien sûr, mais aussi pour les plantations de thé (autre déforestation mais bien plus plaisante à l'oeil) et puis surtout pour la forêt qui accueillait encore il n'y a pas si longtemps des panthères noires.
Pour accueillir tous les touristes, le gouvernement construit de beaux immeubles en béton creusés à même la montagne. Il enlève aussi les arbres qui gênent pour construire plus de fermes et plus d'hôtels. Et puis quand il pleut, les ravins se creusent, les immeubles tombent, et on se demande pourquoi la terre glisse alors que quand il y avait des arbres elle ne bougeait pas, hein dis, pourquoi? 

Alors voilà, je suis allée, j'ai vu, je partage. L'huile de palme, pensez-en ce que vous voulez, bonne ou mauvaise, notre santé au fond on s'en fiche. Le vrai problème, c'est cette déforestation. Cette pollution. Les populations déplacées, les animaux déplacés, la terre qui ravine. Chaque jour, c'est du bonheur à tartiner comme dirait l'autre.

On peut simplement se dire qu'en essayant d'éviter l'huile de palme et en choisissant des produits dérivés, on aide comme on peut à faire un geste pour la planète et les orang-outans. 

Sans vouloir tomber dans le discours écolo-alarmiste ; un peu moins de gras dans notre corps et un peu plus d'arbres dans la forêt, ça semble pas mal, non?  

Pour commencer, une liste de produits quotidiens contenant de l'huile de palme. À vous d'en faire bon usage!

Salut les toucans, et vive les Chocapic hein!

DUO GAGNANT À LA MAISON

DUO GAGNANT À LA MAISON

LE BON PLAN D'ALI BABA

LE BON PLAN D'ALI BABA