PACKAGING CATASTROPHE #1

Chaque jeudi, j'irai débusquer un packaging catastrophe, pour qu'on rigole un peu. N'hésitez pas à m'envoyer vos perles avec photos à l'appui.

KINDER M'A TUER

Rassure-toi Omar, la relève est assurée : j'ai trouvé plus efficace. L'assassin souriant, qui donne envie. Mieux que le clown Ronald, si, si je te jure.

Imagine toi t'es là en train de faire tes courses peinard quand tout à coup tu croises un truc qui fait tilt comme une boule de flipper. Imagine toi t'es là, ça te tombe dessus sans crier gare, un truc badant un truc de perdant, un truc comme ça (oui, il y a du Fauve là-dedans) :

packaging-ctastrophe

JOIE ! JOIE ! LE PLASTIQUE C'EST TROP FANTASTIQUE ! DU CHOCOLAAAAT DU PLASTIIIIQUE DU JEUUUU DU SUUUUCREEE DE L'HUILE DE PAAALME AAAAH OUIIII ! Je meurs.

Le trip marketing

On va pondre petits oeufs trop mignons avec des jouets trop mignons et du chocolat sucré comme les enfants aiment, et une cuiller trop pratique pour ne pas tacher ses doigts d'angelots naïfs. Ouais, ça va cartonner !

La réalité 

Combo royal : boîte en carton avec dedans 1 oeuf en plastique divisé en 2 coques, fermées avec des opercules en plastique x2, une petite cuiller en plastique non recyclable, des boules de sucre enrobées d'huile de palme, un jeu fabriqué en Chine à base de plastique super fantastique, probablement dans des usines exploitant des pauvres gens (pas d'info sur le site Ferrero, étrange ? ). Le tout non recyclable (ha si, le carton, j'oubliais presque).

Note globale : ZERO ! bravo, bravo, bravo mais vraiment, BRA-VO. Un point parce qu'il y a du bicarbonate de soude dans la recette et ça c'est l'esprit zéro déchet.

Bonus : dites bonjour à ceux qui ont la chance de créer les jolis jouets de la joie des enfants

Michael Wolf © Gentside

Michael Wolf © Gentside

JOY JOY JOY trop de JOY dans mon Kinder ! 

À la semaine prochaine pour un nouveau packaging catastrophe.