COMMENT ÊTRE ZÉRO DÉCHET QUAND C'EST COMPLIQUÉ

zero-dechet-complique

Être zéro déchet c'est trop cool, mais quand on n'a pas le choix, c'est tout de suite moins sympa. Alors comment rester zéro déchet et être le plus écolo possible quand il n'y a pas de magasin vrac, au bureau, ou quand on part en vacances avec des copains qui s'en fichent et que l'univers est contre toi ?

Personne n'est parfait, alors pète un coup : voici les solutions les moins pires pour faire du mieux qu'on peut quand on n'a pas le choix.

Sache qu'il y a toujours une solution qui vaut mieux qu'une autre et tu as toujours le choix d'agir ou non. Et surtout n'oublie pas : fais-toi toujours plaisir, ne culpabilise pas trop, car si tu fais déjà de toutes petites choses c'est quand même beaucoup, et c'est surtout bien mieux que rien ! Alors accroche toi Thérèse, on décolle.
 

Comment être zéro déchet quand il n'y a pas de magasin vrac à proximité ?

marche-zero-dechet

Là, tu est bien obligée d'aller au supermarché. Mais il y a 3 choses à faire pour que ce soit moins pire pour toi et pour la planète.

A : je préfère des produits non raffinés

C'est à dire simples et non transformés ni chimiques. C'est meilleur pour ta santé parce qu'il n'y a pas de sucres cachés, d'exhausteurs de goût, de conservateurs ni de colorants à l'intérieur. C'est aussi très souvent moins cher ! Tu choisiras donc plutôt un yaourt nature qu'une Danette.

B : je choisis des emballages en carton

Ils sont recyclables. Pâtes, semoule, riz, quinoa... se trouvent facilement dans du carton. Pareil pour le sucre : ne prends pas cet emballage plastique "fraicheur" avec embout refermable pour viser mieux (entre nous qu'est ce qu'on s'en fiche de mieux verser, non ?) car il n'est pas recyclable, et qu'en plus il coûte plus cher. Parfois, il y a même un petit rayon vrac au supermarché, alors privilégie ces ingrédients-là quand tu as le choix !

C : je privilégie le verre ou les gros contenants

Si tu ne trouves pas d'emballage en carton recyclable, choisis des gros contenants qui contiennent moins de plastique et sont donc plus écologiques. Par exemple, choisis ta compote en pot de verre de 1L dans lequel tu rangeras plus tard ta récolte de fleurs séchées par exemple, ou prends un gros pot de plastique familial.
Si cela te fait trop de mal parce que tu sais que ce pot yaourt n'est pas recyclable (vérifie sur www.consignesdetri.fr), tu peux acheter un seul yaourt dans un pot en verre et faire ton yaourt maison avec ma super recette. C'est pareil pour le gel douche : une grosse bouteille de 1L ou plus, d'une marque bio (avec +90% d'ingrédients naturels), fera moins de mal qu'un petit flacon senteur "fleur de lotus et sakura sauvage". 

D : Bonus, je vais au marché !

Il y a TOUJOURS un marché où que tu sois dans le monde. Promis, juré. Vas-y faire un tour avec ton sac en tissu et ramène de délicieux fruits et légumes de saison et locaux. Prends aussi quelque boîtes hermétiques pour tes produits humides (poisson, framboises, beurre...) qui risquent de couler dans ton sac.


Comment être zéro déchet dans le train ?

florian-van-duyn-380842-unsplash.jpg

Le train c'est franchement l'angoisse du déchet, entre les couverts emballés, les sacs plastiques et les emballages de sandwichs... Mais voici des solutions pour voir la lumière au bout du tunnel et être zéro déchet dans le train.

zero-dechet-voyage

A : j'anticipe, parce que je suis une vraie perle du zéro déchet

Pense à apporter ta gourde pour avoir de l'eau pendant le trajet, et un gobelet réutilisable (en bambou par exemple) pour te prendre un jus ou un café.
Tu peux aussi amener un sac à vrac pour y glisser un sandwich acheté à la gare, ou carrément te faire un sandwich maison emballé dans du tissu ciré imperméable, voire ramener une salade ou un super bol dans un bocal en verre. Du coup, il va te falloir des couverts réutilisables. Tu peux ramener une fourchette de ton tiroir !

B : j'ai vraiment une énorme flemme, ou j'ai oublié

Ca arrive (même aux meilleurs), pas de panique ! Trouve quelque chose à manger dans la gare avant de monter dans le train (c'est mois cher et souvent meilleur) et essaye au maximum d'éviter le plastique. Par exemple, prends un sandwich plutôt qu'une salade, et une pâtisserie ou un yaourt dans un pot en verre/en terre plutôt qu'une salade de fruit, qui vient toujours dans un pot plastique. Idéalement, il faut penser à prendre une petite cuillère ! 
 

Comment être zéro déchet au bureau ?

 T'y crois toi, de manger ça au bureau ? Ça serait trop le pied. J'ai faim.

T'y crois toi, de manger ça au bureau ? Ça serait trop le pied. J'ai faim.

A : j'anticipe mon repas zéro déchet au bureau et je suis un exemple pour l'humanité

Un peu comme quand tu prends le train, essaye de préparer ton repas à l'avance au bureau. Salade de pâtes, soupe, quiche, whatever. Sinon, direction le restaurant (le vrai, pas le McDo, on est bien d'accord ?), et bien sûr, pense à dire non aux pailles ou autres objets-plastique-jetables.
Au quotidien, tu peux aussi bien sûr avoir ta tasse (et mieux, demander aux RH d'en prendre pour tout le monde) pour déguster thés et cafés. Tu peux aussi devenir l'as du recyclage et en parler autour de toi, ou faire la guerre aux touillettes à café.

B : je prends à emporter, avec mes contenants

Si tu prends à manger à emporter, le mieux est de laisser un tupperware au bureau, à ramener au restaurant pour éviter l'emballage. Parfois, chez les restaurateurs voisins, ils acceptent même que tu viennes avec ta propre assiette ou ton verre ! Pense à leur ramener ensuite, sois sympa (ne fais pas comme moi). Tu peux aussi bien sûr dire non aux couverts et serviettes jetables et utiliser ceux du bureau.

C : la réponse D

Enfin, si tu es prise au dépourvu, essaye encore d'éviter le plastique au maximum, mais de ne pas te faire hara-kiri s'il y a du plastique dans ton assiette. Tant pis, tu ne seras pas zéro déchet au bureau aujourd'hui. Mais indulgence, zen et respiration profonde, tu feras mieux la prochaine fois !
 

Comment être zéro déchet en vacances ?

zero-dechet-voyage

Il va falloir être flex ! Loin de la maison, ou dans un avion, mieux vaut prendre du matos de base.

 Quelques essentiels de la box  Zorro Déchet

Quelques essentiels de la box Zorro Déchet

A : dans ma trousse de toilette

Avant de partir en vacances zéro déchet, prends ton combo de cosmétiques durables, lavables, bio et donc zéro déchet. Tu as l'essentiel dans la box Zorro Déchet que j'ai créée justement pour ça : lingettes réutilisables, brosse à dents en bambou, dentifrice naturel rechargeable, oriculi, savon bio, et mouchoir en tissu. Tu peux rajouter un peu de rhassoul en poudre pour te laver les cheveux au naturel, ou prendre un bloc de savon de Marseille qui te servira pour le corps, les cheveux et faire ta lessive. Minimalisme, quand tu nous tiens !

B : dans l'avion

Demande un verre de champagne pour oublier les emballages du plateau repas, sauf si bien sûr tu voyages en business, avec des vraies serviettes en tissu et des couverts en métal... chanceuse, va ! Tu peux aussi calculer et compenser le CO2 rejeté durant ton trajet en avion, en plantant des arbres, via The Tree Hub. Bien sûr, le mieux c'est de prendre le train quand on a le choix, ou de voyager en France, mais on n'a pas toujours le choix (ou l'envie), donc bon, voilà.

C : sur place

Pense à prendre des couverts de voyage du type couteau-suisse (il y en a des super chez nature et découverte, en bois d'olivier). Tu sais bien que tout vrai Indiana Jones qui se respecte a toujours un couteau et un tire-bouchon sur lui au cas où un apéro se profile à l'horizon.
Si l'eau n'est pas potable, tu peux parfois trouver des fontaines à eau dans les hôtels ou restaurants pour remplir ta gourde. Sinon, tu as exceptionnellement le droit d'acheter des bouteilles, c'est toujours mieux que de finir déshydraté comme un lézard au bord de la route.
Tu trouveras très souvent des marchés pour faire le plein de fruits, graines ou autres beignet frits et mille délires exotiques.


Comment être zéro déchet dans une maison de vacances et des copains pas écolos ?

Te voilà partie pour les vacances de tes rêves, avec des copains tout plein, et une maison fabuleuse. Oui mais, quand il s'agit de faire les courses, tu crisses des dents. Tes potes sont plutôt chips et parmesan emballé que guacamole maison et légumes grillés. Deux choix s'offrent à toi : t'adapter, ou résister.

 T'es sympa Brenda mais repose ça tout de suite !

T'es sympa Brenda mais repose ça tout de suite !

A : je m'adapte et je succombe

Retour au point de départ : oublie tes bonnes habitudes et fais une orgie de Marron Suiss', salades transgéniques et chips saveur BBQ. C'est l'occasion rêvée pour te rendre compte d'à quel point ton palais a changé et pour proposer à tes copains ou ta famille d'installer l'appli Yuka pour acheter un peu moins de la merde malgré tout. C'est toujours ça de gagné.
Tu peux toujours faire les courses et trouver des légumes et même sûrement du vrac et des produits bio au supermarché-de-l'enfer (voir le tout premier point). Tu vois, on trouve toujours des solutions même quand tout espoir semble perdu.
Et rappelle-toi que TU es un exemple vivant, et que si tu es en bonne santé et que tu fais essayer ton shampooing au rhassoul à tes copains, tu as plus de chance de les convaincre qu'à grand coup de "dégueulasse ton shampooing au pétrole ça me fout la gerbe".

B : je résiste, je prouve que j'existe

Si tu choisis le chemin de la résistance, bravo. Tu risques néanmoins de perdre quelques copains en route, ou quelques kilos. Le mieux est encore de trouver un marché ou des fruits et légumes de saison et locaux, pour convertir tes proches à grand coup de recettes saines et délicieuses, comme une salade arc-en-ciel par exemple, ça sent le vécu moi je vous le dis.
Profites-en pour découvrir les spécialités régionales, un super avantage quand on est locavore !

zero-dechet-vacances

Voilà tu sais tout. Prends-le comme tu sens, et surtout, fais-toi plaisir ma Brenda.

La bise