CRÈME SOLAIRE MAISON NATURELLE ET ZÉRO DÉCHET

creme-solaire-maison.jpg

Ah, les beaux jours, le soleil, et... les coups de soleil ? mais non mais non, oublie ta face brûlée et les nuits à dormir sur le ventre. Voici, pour toi, la recette de la crème solaire maison naturelle et zéro déchet.

Ne pars pas ; je précise que sur cette photo je n'avais pas étalé la crème.

Crème solaire maison et zéro déchet

Deux questions que tu brûles (super blague) de me poser avant de commencer :

  1. Est ce que cette crème solaire DIY fonctionne vraiment ?
    N'aies pas peur, je suis presque rousse et je l'ai testée pour toi en Inde l'été dernier. C'est un bon argument, non ? (Pour info, le roux est l'être humain le plus sensible au soleil après l'albinos). Donc non, tu n'auras pas de coup de soleil à condition de t'en étaler suffisamment, c'est à dire de manière uniforme et pas à midi sous les tropiques. De toutes les manières, privilégie toujours l'ombre et un chapeau, et tartine toi après ta première baignade pour limiter le contact de la crème avec la mer, ou 20 min après application. C'est ta meilleure protection !
  2. Y-a-t-il des inconvénients à cette crème solaire maison et zéro déchet qui semble si efficace, facile et parfaite ?
    Un peu : tu seras un poil plus blanc(he) que d'habitude, mais c'est pour la bonne cause. En Asie c'est hyper à la mode alors imagine-toi là-bas. Et entre nous, c'est plus sympa d'être blanc que d'être cramoisi ou recouvert de dérivés de pétrole, non ? 

La recette de la crème solaire zéro déchet

Je te rappelle juste que la crème solaire est ton meilleur anti-rides alors même si tu as la peau mate, c'est bon pour toi aussi. 

Pour réaliser ta crème solaire maison indice 40 environ, commence par te munir des ingrédients suivants (désolée, on a fait sans jusqu'ici mais maintenant il va falloir t'acheter une balance sur le bon coin) :

1. Choisis un récipient en verre et stérilise-le en le passant quelques minutes dans l'eau bouillante et en le faisant sécher sur un torchon propre. Le mieux est de trouver un petit pot pas trop profond, style rillettes. Moi, j'ai choisi un pot vide de"courgettes grillées chèvre & miel". Classe.

2. Mets les ingrédients suivants à fondre dans ce récipient en verre au bain-marie, sans faire bouillir les huiles. Le mieux est de mettre la coco, le karité et la cire en premier et d'ajouter les huiles une fois le reste fondu :

  • 30 g d'huile de coco non raffinée 
  • 15 g de beurre de karité non raffiné
  • 10 g de cire d'abeille
  • 30 g d'huile d'olive
  • 10 g d'huile de carotte 

3. Hors du feu, rajoute l'oxyde de zinc au reste en fouettant pour bien mélanger :

  • 40 g d'oxyde de zinc sans nano-particules (on en trouve sur aroma-zone). 

Attention petit lapin, l'oxyde de zinc se manipule avec précaution ! Il ne faut JAMAIS en inhaler les vapeurs, ne fais pas de bague à tes amis qui consomment de la coke. Tu auras environ un indice 40 : étant donné que la recette n'est pas scientifique, ce n'est qu'un indice à titre indicatif.

4. Puis rajoute le conservateur :

  • 1 cuillère à café de vitamine E ou une 10 aine de gouttes (conservateur, anti radicaux-libres) que l'on peut trouver en herboristerie (à Lyon, chez François Nature sur ma carte du vrac à Lyon)

Comme tu as déjà tout préparé dans un pot en verre, tu n'as plus qu'à fermer le bouchon de ta crème solaire maison. Allez, maintenant file à la plage !

PS : Si tu n'as pas confiance, tu peux toujours t'acheter la même crème solaire en version emballée et industrielle, qui s'appelle Badger. Les ingrédients sont pratiquement les mêmes, elle est 100 % naturelle et 94 % bio. Je préfère la faire moi-même et dépenser mois, mais si tu as la flemme au moins tu sais quoi acheter. Ils expliquent très bien le rôle de l'oxyde de zinc (en anglais) sur leur page.

creme-solaire-maison
recette-creme-solaire

Sans la crème (gauche), avec la crème (droite) :

recette-creme-solaire-zero-dechet
creme-solaire-zero-dechet
 

Pourquoi faire sa crème solaire maison ?

1- Ne plus avoir d'emballage plastique
La majorité des crèmes solaires du commerce vient dans un emballage plastique, que l'on cherche ici à éviter, vu que l'on est zéro déchet. On prendra donc un joli pot en verre à la place.

2- La toxicité des nanoparticules des crèmes solaires
Le réel problème de la crème solaire habituelle est surtout lié à la toxicité des ingrédients qui polluent à la fois les océans et... votre peau. Ce sont en général des dérivés du pétrole, des nanoparticules ou des perturbateurs endocriniens, voire les trois à la fois et ce n'est pas jojo. En utilisant de l'oxyde de zinc sans nanoparticules (particules minuscules plus petites qu'une cellule et qui s'y infiltrent) il n'y a pas de risque pour que celles-ci pénètrent dans votre peau ou viennent perturber nos amis les phytoplanctons et donc toute la chaîne maritime. Je ne suis pas chimiste non plus mais d'après ce que je lis, mieux vaut se tartiner maison.

3- L'oxyde de zinc : blanc au naturel
L'oxyde de zinc est à l'origine un pigment blanc qui est reconnu pour ses effets cicatrisants et anti-UV. Il est recommandé pour soigner les fesses des bébés et forme une barrière entre la peau et le soleil. Ce petit article fort intéressant explique la différence entre les crèmes solaires normales et les bio. On y lit aussi que leurs textures sont plus souvent épaisses et plus difficiles à étaler (un peu comme la crème maison) à cause de ces matières naturelles.
Un mal pour un bien : si ta crème protection 50 est transparente, bingo, tu peux presque être sûre que c'est grâce aux nanoparticules chimiques. En gros si c'est blanc, c'est probablement minéral, et donc meilleur pour tout le monde.

4- Limiter les perturbateurs endocriniens
Comme l'explique Génération Cobayes, les perturbateurs endocriniens dérèglent nos hormones. En complément de leur article on peut regarder cette chouette infographie sur les perturbateurs endocriniens, par oolutions.
À priori si tu es déjà zéro déchet elle ne te fera pas peur du tout vu que tu n'utilises plus que des produits parfaitement naturels. Et sinon, tant mieux, elle accélèrera peut-être ta transition, qui sait ?



Bon, bien sûr il existe des crèmes solaires bio et plutôt naturelles qui sont moins mauvaises que d'autres mais...

Si on peut faire sa crème solaire soi-même, à moindre coup, avec des produits naturels, et avoir un bon résultat, pourquoi s'en priver ?

Et ça marche aussi pour tout le reste !